Notice à propos des penalties manqués par l’OL

 

Avant de présenter quelques conclusions très rapides sur cette question des pénalties manqués par les joueurs de l’OL, je voudrais, comme pour les penalties réussis, faire part de ma très grande reconnaissance envers Joël Perrusset, sans qui cette étude n’aurait pas été possible.

De plus, ses méthodes de travail et sa grande rigueur sont un gage de grande qualité.

 

Il s’agit d’un travail difficile à vérifier. Il faudrait pour cela retourner aux sources (articles de presse de l’époque, en ne se préoccupant que de cet aspect-là). J’ai pu faire, malgré tout, des vérifications en recoupant ces données avec un site très bien fait sur ce point, pour tous les matchs nationaux à partir de 1988 jusqu’à maintenant.

Pour les matchs d’avant 1988, je n’ai absolument aucun doute sur les penalties qui sont mentionnés.

Par honnêteté intellectuelle, mais sans avoir aucune raison de le faire, j’émets l’idée que Joël a peut-être pu oublier quelques très rares cas. Par exemple, dans ces études, aucun penalty ne semble avoir été raté entre septembre 1983 et mars 1991. Période pendant laquelle l’OL s’est principalement retrouvé en D2.

Il y a de quoi intriguer un peu !! Pendant cette période, Franck Durix a marqué 10 penalties sans en avoir manqué un seul apparemment. Malgré mes très légers doutes, je vais partir sur ces données.

Pour la petite réserve que j’émets, il faut bien comprendre qu’il ne s’agit que d’une hypothèse intellectuelle, une précaution, qui ne repose sur aucun fondement. Mais, bien entendu, si certains ont des données qui pourraient bonifier les nôtres, nous sommes évidemment preneurs de toute amélioration.

 

Actualisation du bilan global et des tableaux, le 24/08/2022

 

En étudiant les différents tableaux, vous pourrez voir qu’à ce jour, selon notre étude, 90 penalties ont été manqués par l’OL dont 71 en D1/L1, 6 en D2, 10 en Coupes nationales et 3 en LDC.

Sur les 355 tentés, cela donne un taux de réussite de 71,3 %

 

Le premier pénalty raté date de la saison 1952-53 (K. Christiansen en D2) et le dernier de plus de 2 ans et demi (12 février 2020, Dembélé en Coupe de France).

53 joueurs de l’OL ont manqué au moins un pénalty : 42 d’entre eux ont scoré de cette manière mais 11 ont tiré un penalty (2 pour M. Le Borgne) sans jamais en marqué un. 40 ont scoré par penalty sans en manquer.

Le meilleur buteur de l’OL, Fleury Di Nallo, n’était pas trop spécialiste de l’exercice puisque sur les 3 qu’il a tiré, il n’en a marqué qu’un seul. Ces deux échecs peuvent sans doute expliquer qu’il n’ait pas pu bénéficier de cet exercice pour accroître son record de 222 buts.

 

Cette partie du site consacré à la question des penalties ratés, en plus de tableaux généraux, propose une fiche pour chaque tireur de pénalty, ayant manqué au moins une fois, en spécifiant sur quel match cela a eu lieu, afin de permettre des vérifications par ceux qui seraient intéressés.

 

Bonne lecture et étude.