1983-1984 (saison 34) : trésorerie insuffisante
Les caisses de l'OL sonnent creux et l'allégement de la masse salariale devient un leitmotiv récurrent. Ainsi, Emon et Domergue, les deux meilleurs buteurs du Club sont cédés, de même que Chiesa, qui à 33 ans, ne voit pas son contrat renouvelé (après 14 ans de bons et loyaux services).
L'OL devra donc compter sur ses jeunes, Fournier et Fréchet en tête, encadrés par quelques anciens comme Ferri, Topalović et Nikolić. Et cette première saison en D2 est plutôt bonne : l'OL se retrouvera aux coudes à coudes avec l’OM pour la remontée, mais finira finalement 3ème.
En Coupe de France, le parcours est plus qu’honorable. Lyon se qualifie pour la 3ème fois consécutive pour le 1/8ème de finale. Malheureusement, l’OL joue contre le champion de France en titre, le FC Nantes, et est éliminé malgré un premier match aller convaincant (0-0 à Marcel Saupin) et un match retour mémorable (4-4).

 

3ème sur 19 en groupe A de D2 (47 points ; 17 V - 13 N - 6 D ; 55 bp ; 26 bc) _ 1er : FC Nantes (58)

Elimination en ¼ de finale de barrage de remontée par le Racing de Paris (1-3) (1 D ; 1 bp - 3 bc)

Coupe de France : éliminé en 1/8ème par le FC Nantes (0-0 à Nantes ; 4-4 à Gerland) (4 V - 3  N ; 12 bp - 7 bc)

Toutes compétitions : 21 V - 16 N - 7 D (68 bp - 36 bc)