1980-1981 (Saison 31) : "La saison extraordinaire qui fait illusion".
Grâce à l'aide de la Mairie de Lyon, l'OL peut reconstruire un effectif digne de ce nom. Jean-Pierre Destrumelle, nouvel entraîneur et Fleury Di Nallo, directeur sportif, décident l’acquisition de Jean-Marc Furlan, Alain Moizan, André Ferri et surtout de Simo Nikolić, un inconnu yougoslave qui fera un malheur entre Rhône et Saône. Avec cette nouvelle équipe et notamment un brillant milieu de terrain, Moizan - Chiesa - Tigana (qui obtient sa première sélection en équipe de France), Lyon devient rapidement la bonne surprise du championnat, en terminant avec la seconde meilleure attaque.
En Coupe de France, le parcours est, de nouveau, peu brillant, avec une élimination en 1/32ème de finale.

 

6ème sur 20 en D1 (41 pts ; 14 V - 13 N - 11 D ; 70 bp ; 54 bc) _ 1er : AS Saint-Etienne (57)

Coupe de France : éliminé en 1/32ème par FC Martigues (1-1 ; 5 tab à 4) (1 N ; 1 bp - 1 bc)

Toutes compétitions : 14 V - 14 N - 11 D (71 bp - 55 bc)