1959-1960 (Saison 10) : de mauvais résultats aussi bien en championnat que dans les Coupes nationales

Le club enregistre en ce début de saison les départs du Président (Grosvelin, le premier président de l’OL), de l'entraîneur (Gaby Robert arrive à la place de Lucien Troupel) et de 4 des principaux joueurs : les défenseurs internationaux Mouynet et Lerond, les attaquants Cossou et Constantino Pires.

Eugène Njo Léa et Jules Sbroglia sont les deux principales recrues, auxquelles viennent s'ajouter la "révélation naissante", Jean Djorkaeff, ainsi que Nestor Combin, venu d'Argentine. Cet inconnu, qui a quitté l'Amérique du Sud pour Lyon presque par hasard, va devenir un formidable joueur et faire ainsi le bonheur de l'OL. Malgré ces arrivées, commence en cette année 1959 une période de 3 années très difficiles pour l'Olympique Lyonnais.

 

19ème sur 20 en D1 (31 points ; 10 V - 11 N - 17 D ; 41 bp - 52 bc  _ 1er : Stade de Reims (60)

Coupe de France : éliminé 1/16ème par l’AS Monaco (2-1 ap) (1 V - 1 D ; 5 bp - 2 bc)

Coupe Drago : éliminé au 2ème tour par le FC Metz (2-1) (1 D ; 1 bp - 2 bc)

Toutes compétitions : 11 V - 11 N - 19 D ; 47 bp - 56 bc