2014/2015 (Saison 65) : résultats très décevants dans toutes les Coupes mais une seconde place en L1

L’Olympique Lyonnais reste dans sa logique d’assainissement financier des saisons précédentes avec un recrutement limité (signatures de Ch. Jallet et L. Rose, retour de prêt de M. Yattara) et le départ de joueurs à gros salaires en fin de contrat (B. Gomis, J. Briand, R. Vercoutre). Deux changements importants interviennent dans l’encadrement : H. Fournier (qui arrive de Reims avec son adjoint M. Audrain) remplace R. Garde ; R. Duverne n’est pas reconduit et laisse sa place à une cellule performance plus étoffée. De très nombreuses blessures gâchent le début de saison et les premiers résultats sont catastrophiques avec une 17éme place en L1 et surtout une élimination en barrages de Ligue Europa, face au modeste club roumain le FC Astra.

Mais, avec la progression des jeunes (Fekir, Njie, ….), la confirmation des Tolisso, Ferri et Lopes …., le retour progressif des blessés, l’entre-deux trêves internationales s’avère brillant avec 4 victoires (notamment contre Monaco et Lille) et 2 nuls (dont celui du Parc des Princes) : l’OL recolle au peloton de tête. A la fin d’octobre, après un succès sur l’OM à Gerland, qui interrompait une série de 8 victoires successives du club phocéen, l’OL retrouve la 3ème place, qu’il conserve pendant plusieurs matchs, malgré une lourde défaite fin novembre à Saint-Etienne (3-0), la première depuis 20 ans. Finalement, après un retentissant 0 - 5 à Chaban-Delmas, l’OL finit second au terme des matchs aller. Dès le 1er match retour, l’OL prend la tête du championnat et ne la perd qu’à la 30ème journée. L’OL ne peut rien dans le sprint final contre le PSG mais s’octroie une belle deuxième place et donc un accès direct à la LDC.

Comme en Ligue Europa, déception en coupes nationales, avec des éliminations très rapides en Coupe de la Ligue et Coupe de France.

 

 

2ème sur 20 en L1 (75 points ; 22 V - 9 N - 7 D ; bp : 72 - bc : 33) derrière le PSG (83 pts)

Coupe de France : éliminé par le FC Nantes en 1/16 de finale (3-2) à la Beaujoire (1 V - 1 D ; bp : 5 - bc : 5)

Coupe de la ligue : éliminé à Gerland en 1/8 de finale par l’AS Monaco (1-1 ; 4 tab à 5) (1 N ; bp : 1- bc : 1)

Ligue Europa : : éliminé en barrages par le FC Astra (ROU) (1-2 à Gerland ; 0-1 au retour) (3 V - 1 D ; bp : 8 - bc : 4)

Toutes compétitions : 26 V -  10 N - 9 D ; 86 bp - 43 bc