Les présidents de l’OL (7)

Rectangle à coins arrondis: Charles Mighirian (13 janvier 1983 - juin 1987)

 


Naissance : 4 octobre 1920   Istanbul (Turquie)

Décès : 2 décembre 2010    Lyon, Rhône

 

Profession(s) : Grossiste en fruits et légumes

 

Carrière à l’OL : Président du 13 janvier 1983 à juin 1987

Raymond Ravet ayant démissionné le 5 janvier 1983, l’assemblée générale de l’OL élit Charles Mighirian 8 jours plus tard. Ce dernier accepte le poste plus qu’il ne le recherche. Toutefois, il connaît le football pour avoir été pendant 18 saisons membre du Comité Directeur de Nîmes Olympique dont quatre en tant que vice-président. Il fut aussi un grand joueur de boule lyonnaise remportant plusieurs titres de Champion de France.
A la fin de sa première saison, l’OL est relégué en D2. Les caisses du club sont toujours vides… il faut dégraisser… et Serge Chiesa est laissé libre. Charles Mighirian a fait de l’équilibre financier son leitmotiv. Mais, du fait d’un recrutement coûteux, l’OL reste sous la menace d’un dépôt de bilan. Les luttes d’influence sont nombreuses au sein du Comité Directeur. Faute de moyens financiers, le club doit alors continuer de s’appuyer sur ses jeunes. L’OL reste toujours en D2, en ayant été plusieurs fois proche de retrouver la D1 à cause de défaites en barrages…
Au mois de mars 1987, Jean-Michel Aulas, alors jeune industriel, est élu au Comité de Gestion de l’OL. En juin de la même année, il succède à Charles Mighirian qui avait annoncé depuis longtemps qu’il se retirerait dès qu’il aurait trouvé un successeur d’envergure sur le plan humain et financier.

Charles Mighirian laisse sa place à Jean-Michel Aulas en comprenant qu’il peut être l’homme de la situation. Un peu plus de 4 saisons très difficiles à la tête de l’OL pour l’ancien champion bouliste, qui a eu le mérite de garder le club à flot.